job startup tote HIMMSU

Un étudiant sur trois rêve de travailler en start-up ! C’est le constat que dresse une étude réalisée par jobteaser fin 2016. Hypercroissance, nouveau modèle de management, culture d’entreprise innovante, image “trendy”… Les atouts de ces PME ne manquent pas pour attirer les meilleurs profils. Comment se distinguer pour capter l’attention des recruteurs ? Tour d’horizon en dix conseils avisés.

1- Ton introspection tu feras.

Travailler en start-up, c’est une expérience très riche mais qui n’est pas faite pour tout le monde. La priorité, c’est de bien se connaître pour faire les bons choix. Vous avez envie qu’on vous confie des responsabilités, vous ne concevez pas le travail autrement qu’en équipe et vous avez une bonne capacité d’adaptation au changement ? Alors, foncez !

💼 Pour aller plus loin :

Quel est votre type de personnalité ?
Travailler en start-up, c’est pour vous ?
Quel entrepreneur êtes-vous ?job startup

2- L’actualité des start-up, tu suivras.

Des dizaines de magazines en lignes et blogs spécialisés vous permettent de suivre l’actualité des start-up et de bien comprendre cet univers professionnel singulier.

💼 Pour aller plus loin :

Maddyness
Les Echos Start
 JDN
 1001startups
 Widoobiz
 Frenchweb
giphy (4)

3- Les start-up qui t’intéressent, tu listeras.

Levées de fonds, développement de nouveaux services, récompenses, articles dans la presse, campagnes de communication etc. sont autant d’indicateurs de la croissance d’une start-up. Il n’est pas rare que les mois qui suivent l’annonce d’une nouvelle levée de fonds soient une période propice au recrutement ! C’est le bon moment pour tenter de décrocher un stage, une alternance ou même un job.

💼Pour aller plus loin et découvrir des offres en start-up:

Welcome To The Jungle
Azerty Jobs
1001startups Emplois
 Startup Only
Les Pépites Tech
 Paris&Cogiphy (5)

4- Des projets, tu monteras.

Si un secteur vous intéresse vraiment, commencez d’ores et déjà à passer à l’action : faites de la veille sur ce sujet, assistez à des conférences, participez à des workshops. Informez-vous et rencontrez des professionnels pour mieux comprendre les enjeux. Au mieux, cela débouchera sur une embauche, au “pire”, vous pourrez briller en entretien car vous serez bien renseigné.

Si vous avez l’opportunité de faire des actions bénévoles pour une association, un collectif ou un label de musique par exemple, c’est un excellent moyen d’acquérir des compétences utiles tout en rejoignant une cause qui vous tient à coeur.

💼 Pour aller plus loin et se lancer dans un projet bénévoles :

Trouvez une activité bénévole en France
Trouvez une activité bénévole à Paris

 giphy (5) (1)

5- Tes outils de com’, tu prépareras.

De bons outils sont nécessaires pour bien se faire connaître auprès du recruteur de votre future start-up.

Créez un CV original

Espèce en voie de disparition dans l’univers start-up, le CV arrive quand même en top position de cette liste mais à une seule condition : O-RI-GI-NA-LI-TE. Point de CV en noir et blanc fait sur Word en police Times New Roman. Artiste reconnu ? Amusez-vous et profitez de l’occasion pour montrer votre talent. Sinon, pas de panique ! De nombreux outils vous permettront de créer un CV agréable à lire, qui vous ressemble et surtout qui permette à un recruteur de mieux vous connaître en un coup d’oeil. Faites du tri dans les informations que vous mettez sur votre CV, il vaut mieux privilégier un passe-temps ou une passion que quelques mois de baby-sitting durant votre année de terminale.

Utilisez les réseaux sociaux !

Travaillez bien votre profil LinkedIn en suivant ces conseils avisés du Blog du Modérateur. Sur Twitter, faites-vous des listes de profils à suivre en fonction de vos intérêts (“start-up” par exemple), partagez vos projets, les actus qui vous semblent pertinentes pour communiquer avec votre réseau, interagissez avec des membres en public ou en privé, contactez directement les utilisateurs si vous souhaitez échanger avec eux, les rencontrer, etc. Bien sûr, quelques retweets des dernières actus de l’entreprises que vous ciblez seront toujours les bienvenus.

Faites le ménage sur vos profils moins “pro” (Facebook, Instagram, etc.) en supprimant certaines publications ou en revoyant les réglages de confidentialité de votre profil.

Réinventez la lettre de motivation

Elle aussi est en voie de disparition, pour le plus grand bonheur de tous. Pour taper dans l’oeil d’un recruteur en start-up, mieux vaut utiliser un autre support (à moins que la LM ne soit explicitement demandée dans une annonce) : un e-mail plus personnel adressé à un contact précis, une vidéo originale, un tweet amusant, un gif accompagné d’un message ou une création de votre choix (mini-site, objet, montage photo), en lien avec l’activité de la start-up ou le poste qui vous intéresse, bien sûr. Dans tous les cas, boycottez les “Madame, Monsieur” et “salutations distinguées”.

💼 Pour aller plus loin :

Plein de templates de CV gratuits ou payants à télécharger
Un moteur de recherche de pictos pour votre CV
Une banque d’images libres de droits
Des conseils pour mettre en valeur votre profil sur les réseaux sociaux


giphy (3)

 

6 – Sortir du lot, tu oseras.

La dimension personnelle dans le recrutement en start-up est primordiale. Vous devez, par tous les moyens, montrer votre personnalité, les spécificités de votre profil par rapport à un autre. C’est ce qui peut faire la différence lors du recrutement entre deux candidats à compétences égales.

giphy (6)

7 – Tes passions, tu privilégieras.

A l’école on se force souvent, un peu, beaucoup. Dans une start-up, la motivation doit venir plus naturellement. Il est chaudement recommandé de partager la vision et la culture de l’entreprise, de traduire dans son travail quotidien les valeurs qui sont les siennes, de développer de nouvelles actions, un nouveau service, de s’étendre sur un nouveau marché. L’impact de votre action une fois en poste sera très important, et régulièrement mesuré pour en évaluer les bénéfices pour la croissance de l’entreprise. D’où l’importance pour vos futurs collaborateurs de mesurer votre motivation à travailler sur un projet précis.

giphy (2)

8- Tes interlocuteurs, tu étudieras.

Avant un entretien ou un premier rendez-vous avec un potentiel recruteur, renseignez-vous bien sur cette personne, son parcours, ses domaines de prédilection, ses activités professionnelles et personnelles. Le contact n’en sera que plus facile et vous pourrez mieux trouver des arguments pour la convaincre que vous avez votre place dans sa start-up. Pour cela, un petit tour sur les réseaux sociaux ou une recherche Google News peut suffire.

giphy (8)

9- A la rencontre des start-up, tu iras.

De nombreux événements comme How I Met My Start-up vous offrent la possibilité de rencontrer des start-up IRL. Si vous avez la possibilité de vous y rendre, c’est le meilleur moyen de trouver rapidement son stage ou son job. Vous pourrez mieux connaître l’univers start-up et vérifier que vous avez bien le profil pour y travailler, bien identifier le marché qui vous intéresse, découvrir quelle start-up vous correspond et engager la conversation avec le(s) fondateur(s).

giphy (1)

💼 Pour aller plus loin et découvrir les prochains événements tech :

Edfab Meetup sur les métiers des drones
Meetup
Les rendez-vous tech/business de Cap Digital
Les événements Frenchweb
Les événements Maddyness

10- Tes compétences, tu valoriseras.

Lorsque vous arrivez en entretien, vous devez savoir de quoi vous êtes capables et surtout, quelles compétences ou traits de votre personnalité mettre en avant auprès de votre interlocuteur. Sans en faire trop, valorisez votre profil, votre expérience, montrez que vous pouvez apporter quelque chose d’important à la start-up que vous souhaitez intégrer.

Si vous avez suivi les 9 commandements précédents, cela devrait très bien se passer.

💼 Pour aller plus loin :

Quelles sont vos compétences professionnelles ?

giphy (7)