Du 29 avril au 3 mai, Bpifrance et Cap Digital lancent la seconde édition du Bootcamp EdTech à Boston. 10 start-up françaises pourront s’inspirer de leurs pairs américains et évaluer leurs opportunités de développement Outre-Atlantique. Nous les avons interviewés pour comprendre leurs objectifs et leurs attentes par rapport au programme.

Dans cet interview c’est Benoît Jeannin, fondateur de Learn&Go ainsi que Charlotte Stéphant et Gwenolé Stéphant, fondateurs d’Edumoov se prêtent au jeu des 3 questions.

Présentez votre solution ?

Benoît : Learn&Go développe des logiciels visant à favoriser l’apprentissage de l’écriture et de l’oralisation par le numérique. Nous avons pour l’instant lancé une application pour le curriculum français et une autre pour le curriculum anglais.

 

 

 

 

 

Charlotte et Gwenolé : Nous éditons des applications web et mobiles pour faire gagner du temps aux enseignants de l’école primaire et simplifier le suivi de la scolarité pour les parents d’élèves.

Pourquoi êtes-vous intéressés par le marché américain ? Et plus particulièrement la région de Boston ?

Benoit : Actuellement nous sommes déjà présents aux Etats-Unis avec 3 écoles pilotes en Californie. Ces pilotes nous permettent notamment de développer le curriculum spécifique pour le marché américain (qui est un dérivé du cursif anglais) et de le tester. Nous souhaitons identifier d’autres pilotes sur la Côte Est et plus précisément au Massachussetts.

Charlotte et Gwenolé : Le marché américain nous intéresse car il est plus mature qu’en France et cela nous donne un aperçu des futures tendances. Nous venons pour comprendre et anticiper les nouveaux usages éducatifs. Nous n’avons pas pour objectif de nous déployer aux Etats-Unis.

Qu’attendez-vous du Bootcamp à Boston ?

Benoit : L’objectif principal pour nous est d’avoir toutes les cartes en main pour identifier rapidement les bons terrains d’expérimentation sur la Côte Est. Le Bootcamp à Boston va nous permettre d’identifier les différents acteurs EdTech aux Etats-Unis et plus précisément au Massachussetts, et surtout, qui sont les décideurs et acheteurs au niveau des écoles, des districts et des états et comment les atteindre ou trouver les bons partenaires pour pénétrer le marché.

Charlotte et Gwenolé : Nous attendons surtout de la formation méthodologique et des données pour comprendre le marché et les usages américains en matière d’EdTech.