Depuis 2014, Cap Digital et EdFab s’engagent sur  le terrain de l’emploi et organisent How I met my start-up  la journée portes ouvertes des start-up franciliennes.  Pour sa 5e édition, le 29 mars, 32 start-up ouvriront leurs portes à  Paris et à Est-Ensemble à près de 200 étudiants , demandeurs d’emploi et actifs en reconversion.

A l’occasion, Aurélia Le Bescond, responsable événementiel et partenariats écoles à Welcome to the Jungle, le média qui vous guide dans la jungle de l’emploi, nous raconte comment elle a pu être recrutée après avoir participé à How I met my start-up  en 2016  et délivre ses conseils pour les étudiant.es qui souhaiteraient travailler dans la tech française.

 

Aurélia Le Bescond

Quel est ton rôle à Welcome To The Jungle ?

Je m’occupe de la partie événementielle chez Welcome to the Jungle. Concrètement, j’organise trois événements par mois : le Boost pour les candidats / le Shaker pour les recruteurs et le Jungle Break pour l’équipe en interne.  Mon job c’est d’organiser ces conférences de A à Z : choix des sujets, des speakers, préparation du plan de l’échange, choix des prestataires, brief de l’équipe, animation de l’événement, accueil… Les cibles sont multiples et chaque événement doit être parfaitement adapté au public qu’il mobilise en terme de préparation et de proposition éditoriale.

Qu’est ce que tu as fait comme études ?

Après une licence généraliste en information et communication, j’ai fait un master en communication des entreprises à SciencesCom, l’école de communication du groupe (Audencia) à Nantes. J’ai fait mon stage de fin d’études chez BlaBlaCar, après cette expérience j’avais envie de rejoindre une plus petite structure mais de rester dans un environnement agile, digital, où tout va très vite.

Comment est-ce que How I met my start-up a pu t’aider à te faire recruter dans ton entreprise ?

Je suis tombée sur How I met my start-up sur Facebook en mars 2016. A ce moment-là, j’étais en “veille”, je cherchais à mieux connaître l’environnement start-up, à participer à des événements inspirants. Le nom m’a interpellée, et j’ai vu que Welcome to the Jungle figurait dans la liste des participants. Coup de chance pour moi car c’était l’une des boîtes que je suivais de près car j’adhérais au projet d’entreprise à 100%. J’y suis allée pour découvrir leurs coulisses et voir qui était derrière ce beau projet.

En juillet 2016, Welcome To The Jungle cherchait une stagiaire en communication. Même si je cherchais plutôt un 1er emploi j’ai postulé et j’ai été prise. A la fin de mes 6 mois de stage, Jérémy, l’un des co-fondateurs m’a fait une proposition pour rester en tant que Responsable Événementiel, pour développer ce nouveau pôle toute seule!

Qu’est ce qui t’a plu dans How I met My Start-up ?

Le fait de pouvoir découvrir des entreprises de l’intérieur, de rencontrer les équipes, avoir un moment privilégié pour mieux connaître une boite.

Quels sont tes conseils pour un.e étudiant.e / jeune diplômé.e qui veut travailler en start-up ?

Pour moi “travailler en startup” ça ne veut pas ou plus dire grand-chose. Avant tout on a envie de rejoindre un projet d’entreprise, une culture d’entreprise, un environnement de travail. Mon conseil serait déjà de cibler 5 entreprises clés et de se donner à fond dans ces candidatures mais de ne surtout pas postuler partout. Cette méthode ne fonctionne pas !

Si start-up signifie petite structure en forte croissance, il faut accepter de ne pas avoir de fiche de poste précise : vous allez probablement devoir définir les contours de votre métier vous-même. Il ne faut pas avoir peur du risque : il faut essayer, tout le temps, au risque de se tromper. C’est comme ça qu’on apprend !

Et vous ?  Vous avez participé à une édition de How I met my start-up ? Vous avez été recruté.e ?  Vous êtes une entreprise et vous avez embauché ?

N’hésitez pas à raconter votre histoire avec le # HIMMSU nous la partagerons sur nos réseaux sociaux!