Quels sont les acteurs qui font bouger le domaine de l’éducation et de la formation ? Tous les jours retrouvez l’interview d’un adhérent de Cap Digital !

SamyMalkiPourriez-vous nous présenter votre structure ?

Créé en 2010, Manzalab trouve son nom dans la contraction de deux termes. Tout d’abord manzana (pomme en espagnol). La pomme c’est le fruit de la connaissance, mais aussi du plaisir et de la transgression. C’est exactement ce que nous faisons chez Manzalab puisque nous créons des serious games, nous poussons la connaissance par le biais du plaisir et des jeux. C’est un petit peu transgressif comme démarche puisqu’aujourd’hui, il n’est pas encore assimilé que le jeu est une bonne manière d’apprendre.

Dans Manzalab il y a aussi le terme Lab qui représente notre attachement aux sciences et à notre démarche scientifique. Depuis la genèse de l’entreprise, nous collaborons avec des neuroscientifiques, notamment avec Stanislas Dehaene, Professeur au Collège de France, qui a formalisé les Piliers de l’apprentissage et qui a fortement influencé notre réflexion autour des serious games. En effet cette théorie liste les principales conditions pour un apprentissage efficace. Pour bien apprendre, le cerveau a besoin d’être concentré, d’avoir un engagement actif, un feedback immédiat ainsi qu’un ancrage émotionnel.

Que proposez-vous exactement et à quel(s) public(s) vous adressez-vous ?

Nous nous adressons essentiellement à un public professionnel pour les former par le serious game, que ce soit sur du comportemental ou du process, mais aussi sur des gestes métiers. Au fur et à mesure de notre développement, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait des particularités que l’on pouvait exploiter. C’est ainsi que nous avons développé une structure comme Perfect Industry, dont la promesse client est d’accompagner les entreprises sur l’industrie 4.0. Mais aussi Akenomy dont le cœur d’activité est le design management qui nous permet d’appréhender toutes les problématiques de réalité virtuelle en intégrant les notions de territoire de marque et de marketing à l’ère du digital.

La démarche autour de Manzalab n’est pas simplement d’adresser des clients dans une logique de formation, même si cela reste notre métier historique. C’est aussi de nous orienter progressivement vers la réalité virtuelle (VR). Un casque de VR contribue aux 4 piliers de l’apprentissage : vous êtes concentré, vous avez un engagement actif, des feedbacks immédiats visuels et auditifs ainsi qu’un ancrage émotionnel fort. C’est un très bon média qui s’inscrit pleinement dans la logique du serious game.GenderSwap_Screen

Petit à petit nous avons développé ce savoir-faire et maîtrisé cette technologie jusqu’à en faire un deuxième métier : cela nous a permis de nous faire identifier par un grand groupe Télécom, HTC, pour notre capacité à réunir plusieurs personnes dans une seule et même réalité virtuelle.

Nous sommes dans une démarche 100 % serious games car nous sommes convaincus qu’il s’agit de la meilleure façon d’apprendre. Quand vous apprenez quelque chose, grâce à un cours ou une formation, les formateurs procèdent par « push »: vous allez lire un livre ou suivre des cours et on va vous pousser de l’information qui va vous permettre de développer vos connaissances. Nous sommes dans une démarche inverse avec du « pull », l’apprenant vit en direct l’expérience. A la fin, ce dernier se rendra compte qu’il y a des choses qu’il maîtrise et certaines sur lesquelles il s’est trompé. C’est à la fin que nous procédons à un bilan avec un coach virtuel qui va pouvoir évaluer et diriger l’apprenant vers les bonnes pratiques pour renforcer les points précis sur lesquels les manques ont pu être identifiés. Les résultats sont largement au-dessus de la moyenne par rapport à des processus de learning classique.

Quels sont vos objectifs ? Vos prochains challenges ?

Notre objectif principal est de continuer à développer et renforcer notre position de leader dans le domaine du serious game. Cet objectif fait partie de l’ADN de notre entreprise, nous considérons le serious game comme la meilleure façon d’apprendre et souhaitons donc continuer à pousser dans ce sens. Ce domaine nous permet de participer à des projets très vertueux, comme Elan pour la Lecture avec l’Education Nationale, qui aide les enfants à apprendre à lire et écrire. Ou encore le serious game Gender Swap (échange de genre) pour lutter contre les stéréotypes qui touchent les femmes en entreprise, que nous allons présenter à Futur en Seine.

ELAN_Screen

Plus concrètement, notre objectif à court et moyen termes est de poursuivre l’évolution de notre savoir-faire autour de la réalité virtuelle et de diffuser ce type de média. La VR présente des possibilités tout à fait étonnantes en termes d’immersion et d’ancrage émotionnel, ce qui nous permet de d’aller au delà de la démarche serious game pour la formation et de rentrer dans les domaines du marketing et de la communication sur lesquels nous pensons qu’il y a un fort potentiel.

Avez-vous une actualité à mettre en avant ?

Notre partenariat avec HTC ! Ensemble nous créons Teemew. Quel que soit le métier que vous exercez il existe un point en commun : nous avons tous des réunions. Puisque nous sommes capables de réunir plusieurs personnes dans une même instance de VR, Teemew donne la possibilité de se réunir très facilement tout en conservant les avantages de la VR c’est-à-dire le présentiel. Quand vous vous réunissez aujourd’hui avec des solutions distantes, vous allez effectivement voir votre interlocuteur, sauf que personne ne se regarde car personne ne regarde la caméra, et que personne ne se trouve dans un même espace. C’est cette barrière que nous pouvons abattre aujourd’hui avec la VR. Se réunir n’importe où, n’importe quand mais aussi mettre à disposition des utilisateurs tout type de documents usuels qu’ils utilisent dans leur quotidien : texte, présentation, vidéos, tableaux, et même l’intégration d’objets en 3D pour le secteur du bâtiment, de l’industrie etc. Notre R&D est aujourd’hui positionnée dans l’intégration de solutions de reconnaissance vocale, d’analyse sémantique, de sous-titrages. Notre principale activité est donc de développer ce type de produit et de rendre l’utilisation de la VR ancrée dans le monde professionnel. L’équipe Teemew sera d’ailleurs présente à Futur en Seine pour présenter l’application.

Teemew

 

En savoir plus sur Manzalab.