jeunes décrocheurs

Enquête sur la maturité numérique des jeunes décrocheurs menée par le Réseau Etincelle et EdFab avec le soutien de la Grande Ecole du numérique

Près de 100 000 jeunes décrocheurs sortent chaque année du système scolaire, sans diplôme et sans qualification. Pour évaluer leur degré de connaissance des métiers du monde numérique et le cas échéant, les freins rencontrés pour y accéder, le Réseau Etincelle et EdFab de Cap Digital, avec le soutien de la Grande Ecole du Numérique, ont mené une enquête de terrain auprès de 135 jeunes âgés de 18 à 25 ans, ayant suivi le programme de formation du Réseau Etincelle, avec un double objectif :

  • Comprendre les principales pratiques numériques de ces jeunes décrocheurs et l’usage qu’ils font du digital dans leurs parcours d’insertion socioprofessionnelle
  • Découvrir quel est leur niveau de connaissance des opportunités de formation et d’emploi dans les métiers du numérique

Image1

Les résultats de cette enquête de terrain sont particulièrement intéressants car ils permettent de lever le voile sur les spécificités de ce public éloigné de l’emploi. Connexion, pratique du web, usages numériques, projection dans les métiers du numérique, les jeunes décrocheurs interrogés révèlent leur maturité numérique à travers une vingtaine de questions qui leur ont été posées et dont les principaux résultats sont dévoilés le mercredi 13 septembre à Cap Digital.

Retrouver les enseignements de l’enquête en infographie

Principaux enseignements de l’enquête :

  • 30% des jeunes sondés passent plus de 4 heures par jour sur internet
  • 87% utilisent les outils numériques pour trouver un emploi ou une formation
  • 27% aimeraient travailler dans le numérique [49% ne souhaitent pas travailler dans le numérique.]
  • 49% ne souhaitent pas travailler dans le numérique et parmi eux : 74% par ce qu’ils ne s’y intéressent pas et 26% parce qu’ils leur semblent inaccessibles (trop compliqué ou par manque de qualification). 80% ignorent l’existence des formations courtes et gratuites pour se former aux métiers du numérique.
  • Lorsqu’on leur présente l’opportunité, 8 jeunes sur 10 se déclarent intéressés et prêts à tester une formation à un métier du numérique.

Image7 Image10

 

Les jeunes décrocheurs ne sont pas décrochés de tout ! Ils sont connectés, en réseau, et désireux de s’orienter vers les métiers du numérique pour y exprimer leurs talents. Alors que l’on compte aujourd’hui plus de 1,5 million de ces jeunes (sans emploi, hors système scolaire et hors formation) en France, il est urgent que cette prise de conscience se fasse et de passer à l’action. »

Louise Guerre, Réseau Etincelle

De nouveaux métiers apparaissent en permanence dans le secteur du numérique mais ils restent très largement méconnus, aussi bien des jeunes que de leurs parents ; alors même qu’ils sont, pour une bonne partie d’entre eux, accessibles à des jeunes sans qualifications. C’est notre rôle de travailler à la promotion des métiers de demain et des formations qui y conduisent pour lesquels il y aura des besoins massifs en recrutement. »

Benjamin Gans, directeur d’EdFab

 Des solutions existent ! Le numérique représente de nombreuses opportunités pour les jeunes décrocheurs : 50 000 emplois seraient aujourd’hui non pourvus dans le numérique. Ce constat est à l’origine de la création de la Grande Ecole du Numérique. Grâce à un réseau de plus de 400 formations, nous permettons à des publics éloignés de l’emploi de se former aux métiers de demain. »

Samia Ghozlane, directrice de la Grande Ecole du Numérique

info_decrocheurs_numeriques

Image12   Image13  logo-edfab